Mes Motsdoubs

Ce blog prend le relai de mes 2 autres blogs :

Bricoler, jardiner avec passion, cuisiner avec amour, m'occuper de ma maison, réaliser de jolies tables, lire, faire des exercices d'écriture, photographier, bloguer et facebooker, initier mes petits enfants à la peinture et à plein d'autres choses, nager et bouger autant que mon corps me le permet...quoi c'est ça être retraitée vous êtes sûre, je pensais que c'était mon troisième métier!!!
A noter, qu'en entrant votre adresse mail en haut à droite de mes blogs vous pouvez être averti par un mail à chaque nouvel article

lundi 29 septembre 2014

un lundi parmi tant d'autres : en route vers l'hiver!

au menu cette semaine, notre recette pour bien passer l'hiver.
d'après une idée d'Alice et Zaza
Ma recette, je l'ai découverte il y a près de 15 ans, quand on a commencé à voir des articles traitant de luminothérapie.
Tout le monde connait le blues hivernal dû à un manque de lumière. Ce manque de lumière  joue un rôle sur la sécrétion de mélatonine, cette hormone qui régule notre horloge interne et qui fait qu'en été on se sent beaucoup mieux.
Dans les pays nordiques depuis déjà longtemps on utilise des lampes pour palier au manque de lumière et aux dépressions saisonnières que cela entraîne.
Après avoir lu un certain nombre d'articles sur ce sujet, j'ai commandé une lampe pour contrer ce problème et afin que l'on se sente le mieux possible pendant la période hivernale.
Il s'agit alors de placer cette lampe à 60/80 cm de soi et le la regarder régulièrement pendant une demi heure le matin de préférence.
Cette lampe ne contient pas d'UV elle ne fait pas bronzer!, elle contient des filtres qui suppriment les rayonnement nocifs.
Aujourd'hui il en existe tout une gamme, il vaut mieux choisir une lampe puissante si on veut une certaine efficacité.
Mais quelle est l'efficacité de ce genre de lampe. C'est très subjectif, c'est comme les vitamines quand on a oublié d'en prendre on est parfois pas plus malade! Je pense que l'on se sent mieux, mais il est certain qu'il faut l'utiliser chaque jour.
Quand je préparais mes cours à la maison et que je la laissais une partie de la matinée allumée, je constatais que le soir j'avais du mal à m'endormir, et je me sentais vraiment en forme comme en été où on a du mal à aller se coucher!
 Aujourd'hui je ne l'utilise plus car je sors tous les jours pour jardiner ou marcher, c'est mon mari qui l'utilise (son bureau est plein nord) chaque matin en faisant son quart d'heure de vélo!
Il faut bien réfléchir avant d'acheter ce genre de produit car cette lampe coûte cher. Il existe des articles bien fait sur le net pour guider si on souhaite en acheter une.

 



dimanche 28 septembre 2014

Un jour une image

D'après une idée de Virginie Bichet

Cette semaine j'étais en vacances du côté d'Avignon.
Je vais donc partager 7 photos qui ont marqué ma semaine


Quand je vois un campanile, là je me dis que je suis vraiment en vacances!


à L'isle sur la Sorgue


terres d'ocre à Roussillon
j'ai beaucoup aimé ce village!

 Fontaine de Vaucluse



village provençal


difficile d'imaginer que l'Ouvèze ait atteint le dessus du pont en 92!

si vous passez devant ce magasin à l'Isle sur La Sorgue n'hésitez pas à entrer!

je vous souhaite un bon dimanche!



lundi 22 septembre 2014

un lundi parmi tant d'autres : mon magasin préféré!



Mon magasin préféré, celui où je craque..
tel est le thème proposé par Zaza et Alice cette semaine.

Hormis les grandes surface et les pharmacies j’avoue ne plus guère fréquenter les magasins. Habitant à la campagne je fais quasiment toutes mes courses par internet.

Il y a cependant un magasin qui fait exception, non, non ce ne sont pas les pâtisseries, mais les jardineries. Il faut dire que cela va de pair avec ma passion pou le jardin. Une passionnée de jardin qui entre dans une jardinerie se dit qu’elle va certainement trouver LA PLANTE originale qui ferra baver les copines!... 

Au début comme tout le monde je rentrais avec un kadi, et ressortait souvent avec le dit kadi bien rempli. Eh oui, les pots de fleurs je ne sais pas par quel hasard sautaient avec une certaine agilité dans celui-ci, ne voulant pas en ressortir tant que nous n’étions pas devant la coffre ouvert de la voiture… 

Il fallu bien trouver une solution, pour ne pas dépenser l’argent du ménage en plantes. La solution a été relativement facile à trouver et mettre en œuvre, rentrer sans kadi, avec juste mes deux mains pour porter les pots de fleurs! Au max deux gros pots ou 4 à 5 petits (les doigts bien enfoncés dans la terre pour ne pas les faire tomber avant la caisse...).
 Depuis maintenant 2 ans je fais comme cela, et je trouve que mes achats sont  plus raisonnés et plus raisonnables car je dois l’avouer il n’y a plus guère de place dans mes plates-bandes..


dimanche 21 septembre 2014

Un jour, une image

cette semaine comme je ne suis pas sortie, je vais vous montrer quleques photos de mon village (dont j'ai parlé en début de semaine) et de mon jardin (comme d'hab!).


le village vu depuis l'étage.

le ruisseau en bas de la propriété.


l'ancien lavoir


l'entrée vers la cour du "chateau"




d'après une idée de Virgine B

mercredi 17 septembre 2014

La vieille qui ne voulait pas fêter son anniversaire sur facebook!

Aujourd'hui c'est l'anniversaire de Marie P.  

François T. vous invite à fêter votre anniversaire sur facebook.      

Demain Christine D. fête son anniversaire
Les messages annonçant un anniversaire, ou l'invitant à fêter son propre anniversaire se succédaient lorsqu'elle ouvrait sa page facebook.
Elle avait pris l'habitude de ne  répondre à aucune des invitations.       
Que devait penser les autres? peut être qu'elle pourrait faire un effort, peut être qu'elle n'était pas très polie ou alors peut être et même certainement que la plupart  ne s’étaient jamais aperçu de l'absence de messages provenant de sa part. 
Elle essaya de se remémorer l'avant facebook
Qui lui souhaitait son anniversaire? Ses proches très proches, mais les copains, les copines, les voisins les voisines, les collègues ne connaissait pas la fameuse date. S'il l'avait connu et s'il leur était arrivé de le lui souhaiter l'année suivante ils avaient oublié. Ils avaient certainement d'autres chats à fouetter! 
Les seules fois où on le lui avait souhaité en coeur sans grande conviction malgré tout, c'est lorsqu'elle avait apporté un gâteau au bureau et qu'on lui avait demandé : c'est en l'honneur de quoi?
Et elle à qui souhaitait-elle son anniversaire? à part ses proches très proches, elle ne connaissait aucune date, elle ne connaissait ni la date d'anniversaire de ses copains, copines, de ses voisins voisines, ni d'aucun de ses collègues. elle n'avait jamais fait l'effort de leur demander et à vrai dire cela lui était égal.
Il faut dire qu'avec 1500 amis sur Facebook, il était inévitable de recevoir des invitations et il était inévitable que cela la mette de mauvaise humeur. Sur ces 1500 pseudo amis, elle n'en avait rencontré que deux ou trois, elle en trouvait une dizaine sympathiques, mais les 1487 autres commençaient à carrément l'ennuyer!
Alors que faire pour se soustraire à ces demandes? La question tournait et retournait dans sa tête.Elles commença à échaffauder des plans. 
Jeter son ordinateur par la fenêtre et le réduire en miette...hum...ce n'était pas suffisant, elle était accro depuis 40 ans (déjà) à l'informatique, elle courrait vite en racheter un autre!                                                                                      Partir sur une ile déserte sans électricite (mais elle davait être sûre qu'elle aurait au moins un jardin) ...l'idée était bonne, mais était-elle capable de la mener à bien, elle n'en était pas convaincue!                                                                   Se désinscrire de facebook, oui ça c’était possible, elle le ferait certainement un jour, mais heu... comment dire, elle ne se sentait encore pas prête.                                                                                                                                                Supprimer les 1487 pseudo amis de facebook? un peu fastidieux!... Mais pourquoi pas!...                                                 En réfléchissant elle se dit que si on lui donnait la possibilité de recevoir ces informations, on devait lui donner  (logiquement) la possibilité de supprimer les dites informations.    
Elle se mit donc à décortiquer les menus de facebook, peut  être n’avait-il pas prévu (volontairement) cette éventualité, histoire d’en profiter pour un jour ou l’autre vous inonder de pub à votre insu à la période de votre anniversaire!?
En cherchant bien elle découvrit dans les paramètres, la petite phrase magique : Choisissez de recevoir ou non des notifications sur les anniversaires de vos amis. Ah Ah, elle allait se dépêcher de cliquer sur non!
C’est le sourire au lèvre, l’esprit tranquille, quelle commença à réfléchir comment décorer son gâteau avec l’aide de ses petits enfants. Car, cerise sur le gâteau (c’est le cas de le dire) cette année elle aurait la chance de  fêter son anniversaire avec ses 2 lutins favoris.                                                         
Un vrai et réel bonheur!.... Un cadeau qui n’avait pas de prix!

le titre de cet article est une parodie du titre du livre de Jonas Jonasson : le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire. (à lire absolument!)

mardi 16 septembre 2014

Un diner presque parfait, c’est fini!



Si j’ai regardé cette émission les deux premières années (car j’étais clouée dans mon divan) il y a longtemps que j’ai oublié d’appuyer sur le bouton de la télécommande à 18h.

Au début j’ai aimé le concept de cette émission d'un ton nouveau, des plats recherchés de belles tables réalisées par Mr ou Mme Toulemonde. Ça donne des idées, ça booste, ça encourage à reproduire, à faire mieux la prochaine fois que l’on aura à inviter. Je suis sûre que toutes ces tables joliment décorées m’ont incitées à créer mon blog de déco de table (ici) et à passer de merveilleux moment à bricoler, à assembler, à rechercher l’objet qui conviendrait afin d’apporter une touche originale à mes tables.

J’ai toujours détesté dans ces émissions, les activités proposées, moi quand j’invite c’est pour échanger, pour discuter, mais pas pour jouer à un jeu de société ou pour me déguiser! j’ai encore plus détesté la notation et les critiques sans concessions formulées par la plupart des participants. Bien sûr je ne suis pas dupe en face d’eux il y a une personne qui les pousse à se montrer insatisfait voire carrément méchant! Ce n’est pas comme cela que l’on va rendre les gens meilleurs, dommage que ceux qui décident des émissions jouent sur le côté sombre de la nature humaine et n’encouragent pas plus la tolérance et la gentillesse!

Ce qui m’a laissé indifférente au final,  ce sont tous ces plats qui semblaient tous plus délicieux les uns que les autres (alors que logiquement c’était l’objectif de l’émission). Je crois qu’il ne m’est arrivé que très rarement d’en reproduire alors que je suis une bonne cuisinière qui n’hésite pas à me mettre aux fourneaux quand une recette vue dans un magazine me plait. Dans l’émission on passe rapidement à autre chose, alors que s’accaparer une recette cela demande observation, réflexion, essais…. En fait tout l’inverse de ce que l’on nous a montré!

Alors pour moi pas si parfaits que cela ces diners, si ce n’est en fait  l’émission en elle-même qui avait un goût amer!.... Et vous qu’en avez-vous pensé? (si vous l’avez regardé!)


lundi 15 septembre 2014

Un lundi parmi tant d’autres : Coin de paradis


On se retrouve pour les lundis chez Zaza et chez Alice

Mon coin de paradis, c’est le village où j’habite.

C’est un petit village qui compte 70 âmes, il est situé dans un petit coin de Franche Comté. IL a été construit au pied de falaises calcaire comme on en voit souvent dans le Jura.
Je suis né dans ce village, à l’époque où l’on naissait encore à la maison. J'y ai passé une enfance harmonieuse, entourée d'une famille aimante, attentive et soucieuse de me voir réussir.

 J’y ai toujours vécu, sauf une douzaines d’années pendant mes études et au début de ma vie professionnelle.
J’ai vécu un an à Toulouse et trois à Paris.  Quand je rentrai du travail que j’avais envie de prendre l’air je n’avais à ma disposition que des rues  embouteillées, pleines de pollution sans la moindre verdure. Je me suis sauvée de Paris.
Ensuite j’ai vécu deux ans à Montbéliard, une austère petite bourgade protestante qui vivait à l’heure Peugeot où il était bien difficile de rencontrer quiconque en dehors du travail. 

Alors je n’ai eu de cesse que de me trouver un coin de campagne pour y recharger mes batteries. Mes parents m’ont donné un bout de terrain dans notre village, un verger, sans voisins avec le ruisseau au bas de la propriété.
J’y ai construit ma maison, depuis 35 ans j’y vis heureuse.
Quand j’ouvre mes fenêtres le matin j’ai d’emblée ma dose de verdure et mes collines.  Elles font partie de moi Je n’aime pas les pays plats. 

Lorsque je pars quelques jours j’ai toujours l’impression qu’il me manque quelque chose et à la fois d’avoir manqué quelque chose.
Ce ne sont pas les gens qui me manquent, mais le relief, la forêt, le ruisseau, le lavoir, le château, les fontaines, les maisons, l’implantation de celles-ci et peut être tous les souvenirs qui y sont ancrés .
Ici j’ai une impression de plénitude de stabilité. En un mot je me sens bien. 

Avec les années le village est devenu beau. Jusque dans les années 70, traverser à pied le village ressemblait au parcours du combattant au milieu des bouses de vaches. Aujourd’hui il est bien fleuri et la plupart ont fait de gros effort pour le rendre propre et attrayant.

Le ville ne m’a plus jamais manqué, la plupart de mes courses je les fait par internet. Et la culture pensent certains, je suis né et ai vécu loin des musées et des cinémas, mais j’ai toujours lu, j’ai voyagé, j’ai beaucoup étudié, dans ce domaine je n’ai jamais eu le moindre complexe. Aujourd’hui j’ai mon abonnement de théâtre à Vesoul.

J'aime ma maison, mon jardin, son écrin de verdure, tout ici me colle à la peau, en un mot je ne me verrai pas habiter ailleurs! 


dimanche 14 septembre 2014

ma semaine en images


A la Garenne Colombes pour une semaine, afin d'assurer la garde 
de mes petits enfants.
Je me disais là au moins pas de bruits de tondeuse...!
et bien j'avais tout faux!


l'attente à la sortie de l'école, une découverte pour moi qui d'une part ai toujours travaillé
et d'autre part du fait que mes enfants empruntaient le ramassage scolaire


tous les soirs il y avait la séance bricolage.
peinture mamy?!
là il sagit d'un semainier que nous avons fabriqué, il a été bien utile à mon petit fils afin de comprendre quand sa maman allait rentrer.
La pince à linge permet de se situer.
(modèle chez tête à modeler)











les enfants m'ont aidé à décorer mon gâteau d'anniversaire.


mon cadeau d'anniversaire : un album à colorier!
il parait que ça déstresse!

contente de retrouver mon jardin!


mon bord de route!

d'après une idée de Virginie Bichet

lundi 8 septembre 2014

un lundi parmi tant d'autres : la rentrée littéraire

d'après une idée de Zaza et Alice
En début d'année j'ai écrit que 2014, serait année de la lecture pour moi.
Laissée de côté lorsque je travaillais par manque de temps, je ne suis revenue à ce passe-temps que lentement une fois à la retraite. Bien que j'ai toujours aimé lire j'ai préféré des activités plus créatives telles que jardinage bricolage peinture...
Le premier pas a été mon inscription à la bibliothèque voisine le deuxième a été l'achat de ma liseuse (j'en parlerai prochainement),
Aujourd'hui j'ai de plus en plus envie de lire et je m'en réjouis car du coup je regarde de moins en moins la télé et je ne perds pas grand chose!.
Côté rentrée littéraire, un certains nombre de romans ont attiré mon attention, ceux des noms connus bien sûr, Delcourt, Nothomb, Foenkinos, mais d'autres ont rejoint ma wish list, il s'agit de :
troisième noce de Lanoye
le ravissement des innocents de T. Selasi
les mots qu'on ne me dit pas de V. Poulain
Un tout petit rien de C. Anseaum (dont nous parle d'ailleurs Zaza)
Au fur et à mesure de mes lectures sur les blogs je suis certaines de découvrir d'autres pépites littéraires!
Je vais malgré tout attendre leur sortie en format poche, ( aujourd'hui un livre broché atteint 22€!) ou bien je les achèterai d'occase ou en format liseuse, on verra!

dimanche 7 septembre 2014

ma semaine en images revient!



les feuilles tombent, les arbres prennent leurs couleurs d'automne,
les mésanges envahissent par moment le devant de la maison comme s'il y avait 5cm de neige...
un jour froid un jour chaud, mais à quoi joue septembre?!
 
  
 
  

jeu d'ombre, d'après une idée vue sur un  blog de jardin.


lui aussi joue avec son ombre!



 Gros travail de nettoyage au niveau de massifs!
ben avec tout ce qu'il a plu!...


le long de mon allée de garage je voulais une plate bande lumineuse, gaie, alors j'ai mis des plantes à floraison jaune.

d'après une idée de Virginie Bichet

jeudi 4 septembre 2014

Des rosiers de chez Kordes (Allemagne) dans mon jardin.

Dans mon jardin il y a une soixantaine de rosier, dont environ 25 viennent de la maison Kordes Rosen située en Allemagne.

Quand il y  en a qui ne jurent que par les rosiers de chez David Austin dont les roses sot certes très belles mais à mon goût un peu trop sophistiquées et lourdes, moi j’ai fait le choix de commander une partie de mes rosiers outre-Rhin.



J’ai découvert cette maison il y a 3 ans. Déçue il faut le dire par mon rosiériste local dont les rosiers n’ont pas une grande résistance aux maladies et au froid(!).



Quand on sait que l’Allemagne possède un climat plus continental que le mien on se dit : c’est peut être un bon choix.



Quand on découvre l’ADR ce label qui certifie que les rosiers pendant trois ans en différents endroits d’Allemagne ont surmonté froid et maladies alors on se dit : c’est peut être pour moi.



Quand on découvre que les prix port compris sont inférieurs à ceux pratiqués en France, alors on se dit  pourquoi pas. (paiement par virement bancaire)



Le problème avec ces rosier, c’est qu’ils ont des noms assez imprononçables si on n’a pas fait d’allemand, ex : dornröschenschloss Sababurg ou carrément ridicule, ex:  moin moin



Quels sont mes rosiers préférés? Je ne peux prendre en compte que les rosiers achetés il y a deux ans, compte tenu de notre été pourri ceux de l’année dernière n’ont certainement pas tous remontés comme ils auraient pu le faire!

Dans mon top 5 on trouve Gebrüder Grimm pour ces tons toniques, Roter Korsar pour ces roses rouges aux pétales de velours (restent fleuries un mois), Stuttgardia pour ses fleurs d’un beau jaune et sa belle remonté , Bad  Birnbach (Bonapart) pour ces fleurs d’un rose tonique!et l’incontournable westerland pour sa vitalité et ses roses orangées. (les voici dans l'ordre)












J’aime aussi  : les petites roses de felicitas, les roses rouges de Florentina, le grimpant bajazzo pour ses petites roses roses à cœur jaune ( le premier à fleurir, il est très lumineux), Rhapsodie in blue pour ses fleurs violettes (mais trop à l’ombre il faut que je le déplace!) et bien d’autres.



 Pour la rentrée 2014, Kordes présente des très belles roses, quelques unes me plaisent bien (kölner Flora et bordeaux entre autre), mais malheureusement il faut de la place!



Concernant l’ADR il faut savoir que Meilland produit un certain nombre de rosiers qui le possèdent.
Cet article reflète mon avis et n'est pas de la publicité!



le grimpant Flammentanz

mardi 2 septembre 2014

j'ai pris mon abonnement au théâtre



Depuis près de 20 ans nous allons au théâtre à Vesoul.
Après un break 5 années, nous avons renoués avec cette habitude l’année dernière.
J’en parlais du reste ici .

Le théâtre ça fait du bien, ça change les idées, ça bouscule nos habitudes, ça nous fait sortir de notre routine fauteuil/télé dans laquelle on a trop tendance à s’enfoncer lorsque l’automne arrive.

Pourquoi Vesoul, d’abord ce n’est pas très loin de chez moi, on circule et se gare hyper facilement (contrairement à Besançon), la salle (refaite récemment)  est petite donc on profite un max des acteurs. La plupart du temps à onze heure  moins le quart nous sommes à la maison, ce qui fait que ça ne pose pas de problème lorsque l’on travaille le lendemain.

Notre choix se porte en général sur des spectacles où l’on partage rire et bonne humeur mais surtout pas la misère du monde dont nous abreuvent largement les médias.

Cette année quelle chance, beaucoup de spectacles, un choix varié, et surtout des spectacles qui véhiculent plus de gaité que de tristesse. A croire que la direction du théâtre a changé!

Les dix premières années le théâtre avait un fonctionnement beaucoup plus classique, il n’y avait pas la multitude de spectacles que nous avons aujourd’hui. Le festival d’Avignon n’avait pas le même impact je pense. Nous  avions droit à des chanteurs de chansons françaises et des humoristes connus. Nous regrettons qu’ils ne fassent plus partie du programme. Peut être (même certainement) préfèrent-ils des salles plus grandes, à moins que ce soit une volonté de la direction?!.

Mon choix s’est arrêté sur onze spectacles, très divers. Des clowns, un orchestre de la musique, des marionnettistes, de la comédie… Avec l’abonnement cela revient en moyenne à 10 euros la place ce qui est tout à fait honorable.
J’évite en général le théâtre trop classique qui n’est pas la tasse de thé de mon époux.

L’abonnement à deux avantages, on est sûre d’avoir une place que l’on peut choisir, et surtout on ne se dit pas 8 jours avant, "oh t’as envie d’aller voir ça?" " Bof...je suis fatigué et toi?" ce qui se résume en général par on n’y va pas!

Donc avec l’abonnement on n’y échappe pas, c’est bien car je crois que 9 fois sur 10 (voir plus) on revient enchanté et très content de notre soirée!
Et vous allez-vous au théâtre?



lundi 1 septembre 2014

Mes résolutions de rentrée



Plus de rentrée pour moi, mais à voir les feuilles tomber, les enfants partir à l’école et le bus scolaire circuler, l’esprit de la rentrée est là malgré tout. Des résolutions on en a toujours deux ou trois qui nous trottent dans la tête, alors quelles sont-elles en ce moment.
Je crois que la plus importante concerne ma santé, arriver à faire chaque matin mes dix à quinze minutes d’étirements et de mobilisation de chaque muscle de mon corps. Depuis quelques mois j’ai repris cette habitude mais il y a des matins où je me trouve une bonne excuse, alors il faut que j’arrive à ne plus trouver d’excuses ça me fait trop de bien à la colonne. 
Deuxième résolutions reprendre ce blog  écrire plus régulièrement et aborder des sujets plus variés. Je devrais y arriver!...Il faut que je consacre plus de temps à l’écriture, cela me détend et me permet d’améliorer mon style.
Troisième résolution, reprendre la peinture que j’ai découverte il y a cinq ans. J’aimerais trouver un cours, mais dans ma campagne je n’y arrive pas, je peux travailler seule aussi!?... On verra!
Quatrième résolution reprendre toutes les photos que je possède de ma famille les scanner et réaliser des albums pour mes petits enfants en leur racontant succinctement notre histoire.
Quand on est à la retraite les résolutions ne portent que sur des loisirs, c’est extraordinaire vous ne trouvez pas!

d'après une idée de Zaza et Alice du lundi.

un de mes chefs-d'oeuvre !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...