Mes Motsdoubs

Ce blog prend le relai de mes 2 autres blogs :

Bricoler, jardiner avec passion, cuisiner avec amour, m'occuper de ma maison, réaliser de jolies tables, lire, faire des exercices d'écriture, photographier,vaoyager, bloguer et facebooker, initier mes petits enfants à la peinture et à plein d'autres choses, nager et bouger autant que mon corps me le permet...quoi c'est ça être retraitée vous êtes sûr, je pensais que c'était mon troisième métier!

mercredi 29 janvier 2014

Après Doubs jardin 1….



Oui, oui, vous avez bien lu, et celles qui me connaissent et connaissent mon jardin, vont être bien étonnées en lisant ce titre ! 
Que se passe-t-il? …rien de bien extraordinaire si ce n’est une prise de conscience devant la tâche à effectuer au niveau de la propriété, et au regard de notre âge et autres problèmes de santé dont je vous ferai grâce !
C’est l’été dernier que nous avons pris la décision de nous séparer de la propriété. Mais pour quelles raisons ? Mon mari doit encore travailler 3 à 4 ans et tous ses week-end ils les passent à faucher les 45 ares de terrain, passer le fils quand il a le temps, ranger quand il peut, car entre temps le tracteur est tombé en panne, le lave-vaisselle est en rade, si on doit s’absenter un week end ou si l’on reçoit , on (je suis) est obnubilé par ce que l’on n’a encore pas eu le temps de faire ici  ou là… Pour ma part même si j’essaie d’en faire le maximum ma santé me rappelle à l’ordre…pour l’un comme pour l’autre tout ça n’est pas le top pour le moral, et on n’a le sentiment de ne jamais pouvoir profiter vraiment de nos week-end à la belle saison !
Alors devant ce constat, nous avons regardé les solutions qui s’offraient à nous. La première garder la maison avec seulement ses 18 ares de terrains, mais c’est encore beaucoup et même si notre logement est en rdc, pour entrer il y a des marches, pour aller au jardin où nous adorons  manger  l’été, il faut traverser le salon/salle à manger, la véranda, lever 2 fois les pieds, descendre 6 marches et faire encore 5mètres, alors il arrive un moment quand on a oublié le sel ou l’eau…on en a assez !
La deuxième solution construire une maison de plain pied sur la partie verger qui occupe douze ares, après avis cette solution est apparue couteuse.
Troisième solution, on achète une maison, à Baume les Dames petite bourgade à une dizaine de km de la maison où j’ai l’habitude de faire mes courses. Le problème c’est trouver une maison de plain pied et si c’est pour être dans un lotissement à 3 km du centre, avec un environnement mille fois moins bien que celui où j’évolue actuellement alors je dis NOOOONNN !
Nous restait une quatrième solution, dont je vais vous parler prochainement…
En attendant je vide, je trie, je mets en vente sur le boncoin, je dépose des cargaisons à Emmaüs…je n’ai pas beaucoup arrêté depuis 4 mois. Et comme nous souhaitons que la maison soit vendue rapidement, forte des conseils de Stéphane Plazza, « il faut que les acheteurs puissent se projeter dans votre maison », je peins, j’arrache du papier ,…mais dieu merci nous n’avons que le couloir et deux chambres à faire, la maison et les extérieurs ayant été relookés, rénovés ces 3 dernières années. …
Ceci dit, changer de cadre de vie n’est pas simple, il y a les jours ‘’tout feu tout flamme’’, où on est heureux d’avoir des projets et il y a les jours où on se dit, non, je ne vais pas quitter ma maison, mon coin de jardin, ils me collent trop à la peau !...

mardi 28 janvier 2014

Bento and quoi?



L’autre soir est passé au journal télévisé un reportage sur les bentos. Ah mais c’est quoi des bentos, ..tout simplement des boites colorées, qui s’empilent avec une certaine facilité semble-t-il .  Le reportage  nous fait découvrir que ces boîtes qui sont utilisées par les personnes qui mangent en dehors de chez elles, sont en train de tout changer …eh oui maintenant vous allez grâce à ces boîtes manger équilibré. Dotées de compartiments amovibles, vous pouvez compartimenter les aliments sans qu’ils se mélangent, elles sont hermétiques, se réchauffent au micro-onde… !  Auparavant vous ne deviez pas savoir comment faire, bien sûr !
 Elles nous viennent du Japon, alors là on se dit que ça change tout, à l’heure où la japonmania envahit la France! Le bento est avant tout le repas (équilibré) que l’on a préparé soi-même et qui va être consommé en dehors de chez soi. Quand on emportait sa gamelle en France, pas très élégant comme expression il faut dire, les américains emportaient leur lunch box , eux les japonais utilisaient une bento,  une boîte que l’on peut aujourd’hui  personnaliser en choisissant la couleur.
Soudain j’ai été prise d’une grande angoisse, pendant toutes les années durant lesquelles je travaillais et que je n’avais pas nécessairement envie de fréquenter la cantine , comment ai-je fait pour manger équilibré  sans bento?   avec seulement des boites dépareillées, qui ne s’empilaient pas et qui n’était pas toujours étanches!... eh bien, comme beaucoup de mes concitoyens français moyens, je mettais dans un alu ou dans mes boîtes dépareillées le matin, une petite salade ou une soupe selon la saison, un reste de viande /légume maison, un morceau de fromage ou un yaourt, un fruit ou un reste de gâteau !. ..plutôt équibiré tout ça ?...non ? ...n’ont rien inventé les japonais vous ne croyez pas ?!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...