Mes Motsdoubs

Ce blog prend le relai de mes 2 autres blogs :

Bricoler, jardiner avec passion, cuisiner avec amour, m'occuper de ma maison, réaliser de jolies tables, lire, faire des exercices d'écriture, photographier,vaoyager, bloguer et facebooker, initier mes petits enfants à la peinture et à plein d'autres choses, nager et bouger autant que mon corps me le permet...quoi c'est ça être retraitée vous êtes sûr, je pensais que c'était mon troisième métier!

lundi 22 décembre 2014

aujourd'hui on parle cadeaux! (diy)

je ne vous parlerai pas des cadeaux traditionnels que l'on place sous le sapin...non, non...je vais vous parler des petits cadeaux que je place à côté des assiettes de mes invités lorsque je reçois en fin d'année.
Il s'agit d'une petite attention pour mes convives, qui aiguise la curiosité des grands bien autant que celle des petits. En général à l'intérieur on trouve un chocolat ou une papillote et parfois le soir de Noël un ticket à gratter! ...personne ne gagne mais ça met de l'ambiance!
C'est en présentant mes tables de Noël des années précédentes dans cet article ici, que j'ai eu envie de vous montrer mes réalisations.
Les boites sont souvent fabriquées avec du carton de chemise que l'on trouve même dans les bureaux de tabac/papeterie, ils peuvent être peints ou imprimés. Tous ces modèles vous les trouverez bien expliqués sur le net, entre autre chez tête à modeler.






voici la boîte réalisée samedi pour ma table bistrot ici  
modèle ici
et pour Noël ce sera cette petite enveloppe en origami ici (réalisée avec du papier cadeau),qui contiendra un ticket à gratter!



c'était le rendez-vous du lundi chez Alice et Zaza.
                                                      alors à vos ciseaux!

samedi 20 décembre 2014

Ma table bistrot...

avec un air de Noël.
la nappe a été commandée en tissus au m chez tissus.net, une superbe qualité.



 




Noël est symbolisé par un pliage de serviette façon houppelande avec une barbe en papier



dans les boîtes réalisées en carton, une gourmandise bien sûr! le modèle se trouve facilement sur internet.


un simple bouchon fait office de porte-couteau


Bon dimanche - Préparez bien Noël!

jeudi 18 décembre 2014

Défi peinture : nénuphar

le défi peinture du blog paint and draw together ce mois-ci est la photo suivante :


on nous demandait pour cette fois de détailler les étapes de notre travail!
les voici donc.
Je peins à l'acrylique sur toile.
Pour le modèle, je n'édite plus mes photos sur papier,
 mais je mets la photo en fond d'écran de mon ordinateur
Je n'ai pas à cherché à reproduire la fleur exactement,
 j'ai donc dessiné à main levé le nénuphar.
Ma première étape est une couche de lavis.
ensuite j'ajoute deux couches de peintures voir plus si nécessaire.
Compte tenu de la difficulté de la fleur, j'ai commencé par
le fond ensuite j'ai terminé par le nénuphar.
J'ai mis une couche de vernis pour terminer. 









étant débutante, si des spécialistes passent par là et peuvent me donner des conseils je suis preneuse!

mardi 16 décembre 2014

des idées pour vos décos de table pour Noël..

Il n'est pas trop tard pour y penser car avec peu de chose vous pouvez faire briller les yeux de vos invités.
Voici un aperçu des tables que j'ai réalisées ces dernières années.














un joli pliage de serviettes, une guirlande, un chemin de table, des bougies, des petits noeuds, des porte-couteaux, une petite surprise pour les invités et la magie de Noël va opérer!

dimanche 14 décembre 2014

les rois vagabonds, ne les manquez pas...

s'ils passent dans votre région.
Ces deux artistes entament un tour de France, alors n'hésitez pas à aller les voir.
Ce samedi ils étaient à Vesoul. Nous avons adoré comme l'ensemble du public qui a applaudi durant 10 mn!


un spectacle de clown, mais ce serait bien trop réducteur de les classer dans cette catégorie, musiciens classiques accomplis, acrobates... ils sont tout cela à la fois!
On rit beaucoup, on est ému, étonné, ébahi...
allez voir leur site ici, vous y trouverez leur programme et une vidéo qui vous donnera une idée de leur prestation.

vendredi 12 décembre 2014

les notes à l'école, ce que j’en pense,



Quand j’étais élève si les notes de dictées avaient pu être supprimées qu’est ce que cela m’aurait arrangé, je crois que j’ai eu zéro pendant tout ma scolarité (sauf au brevet!), faisant largement baisser ma moyenne générale et mon moral par la même! Donc si certaines notes avaient pu être supprimées et si on avait mis davantage l’accent sur le travail fourni cela m’aurait bien arrangé.

 Les temps ont bien changé depuis ma scolarité dans les années 60, et quoi qu’on en dise malgré les notes et les moyennes, aujourd’hui les profs passent parfois beaucoup de temps à discuter des compétences des élèves avant de prendre une décision ou donner un jugement!
De ce système très figé et très rigoureux que j’ai vécu, je ne garde pas d’excellents souvenirs mais je ne pense pas avoir été traumatisé pour autant.

Mais c’est de mon expérience de prof pendant 18 ans  (en collège) dont je vais parler.

Quelle est l’attitude des élèves par rapport à la note?
C’est un moteur pour une bonne partie, ça c’est indéniable,.
Si par hasard je donnais un travail à la maison, la première remarque était : c’est noté? Si je répondais non, on me rétorquait, alors ça sert à rien. Eh oui pour certains, voir beaucoup d’élèves travailler sans note au bout,  ça n’a pas d’intérêt… le travail est moins approfondi voir bâclé, sauf pour le petit noyau d’élève consciencieux qui ont les parents (qui ont compris) derrière eux.
 Là, je suis curieuse de savoir la stratégie que va mettre en place l’éducation nationale pour créer de la motivation chez tous les élèves?
Une remarque des élèves qui m’a toujours étonnée quand je rendais des copies, ils me demandait toujours si mes copies étaient classées par ordre décroissant, si si ,il y a des profs qui font ça, stigmatiser encore un peu plus celui qui a des difficultés. Je ne le faisais pas parce que j’ai toujours trouvé cela profondément injuste, et j’avais autre chose à faire que de classer des copies. IL y a aussi les profs qui donnent les notes à hautes voix… alors s’il y a des pratiques à supprimer avant de supprimer les notes, ce sont bien celles là.

IL y a des élèves qui travaillent pour la note c’est vrai, la copie à peine rendue, ils recalculent leur moyenne générale pour voir où en est celle-ci et zappent complètement les corrections du contrôle,...(c’est parfois exaspérant, mais il faut reconnaître que ces élèves ne posent en général pas de problèmes de discipline et c’est précieux pour un prof à certain moment de la journée!).
C’est sûr que mettre moins de notes et accorder moins d’importance à la moyenne générale ne serait certainement pas une mauvaise chose.

On dit que les notes vont être remplacées par des compétences, ce n’est pas nouveaux les compétences, elles sont entrées au collège il y a une dizaine d’années, avec il faut le souligner des formulations parfois un peu bizarre. Parfois il y avait deux compétences qui recouvraient la même chose et une partie essentielle du programme n’était pas traduite par une compétence, mais bon j’imagine que tout cela va être revu.

Moi ce qui m’a toujours gêné dans les notes comme dans les compétences, c’est que l’une comme l’autre n’ont pas de valeur quand l’enfant ne comprend pas ce qu’il lit. Exemple, la question dans l’interro, en lisant la question, avec un iota de jugeote et de réflexion vous avez la réponse, eh bien il y a des élèves de 5° ou 4° qui n’arrivent jamais à récupérer ces points qu’on leur donne. Il m’arrivait de noter dans le bulletin scolaire, quand c’était trop flagrant : rencontre des difficultés de lecture et de compréhension.. Alors qu’est qu’il a acquis du programme celui-là s’il ne sait pas lire?… quelles compétences va-t-on pouvoir lui accorder?
 Bon les profs n’auront pas à s’arracher les cheveux en fait vu qu’il n’y aura plus de redoublement.

C’est vrai que les mauvaises notes stigmatisent les élèves et qu’il vaut mieux trouver des solutions pour les aider à s’en sortir, mais dans des classes de 30 élèves, sur un cours de 50 à 55 mn faire de l’enseignement différencié a ses limites… il ne faut pas nous raconter d’histoire, et même si on change la façon d’aborder les choses, la mentalité des profs et des élèves ne changera pas aussi vite! J’enseignais dans une matière où les programmes changeaient entièrement tous les 8 ans environ (je ne vous dis pas le travail que ça représente pendant les vacances d’été! Mais ce n’est pas le sujet!), et bien il y a des profs qui 6 ans après faisaient toujours le  programme précédent… alors je parierais que malgré la suppression des notes il y en a qui continueront à en mettre!...
Le vrai problème est de donner aux élèves curiosité, envie d’apprendre, envie de reproduire, envie de lire, envie de raconter, avoir un esprit critique et ça, ça commence dans la famille dès la naissance..c’est peut être inégalitaire mais c’est comme ça.. Et c’est pas demain que la société changera, je ne suis du reste pas sûre que l’on aille dans le bon sens!

On nous montrera toujours au journal de 20h le super prof qui  arrive à tout faire et tout gérer, c’est sûr il y en aura, et il y aura une majorité qui ferra tout ce qu’il peut, mais je crains que les élèves en difficultés le soit encore un peu plus! Surtout que je ne sens pas une réelle volonté de nos politiques pour mettre à l’honneur l’enseignement technique, qui pourrait redonner de bons ouvriers et techniciens à nos entreprises.

Pour conclure, je crois que l’abandon radical des notes n’est pas une bonne chose (qu’il y en ait moins c’est bien,), que l’introduction des compétences c’est bien , je dis oui à plus d’échanges oraux, oui à plus de travaux où l’informatique à sa place, oui à plus de travaux où les bons peuvent aider ceux en difficulté  mais oui aussi à des classes moins chargées à de vrai moyens et formations pour les profs et surtout oui à des parents acteurs de la scolarité de leurs enfants.. !..... 

jeudi 11 décembre 2014

Un album pour mes plus belles associations au jardin!

voici une réalisation qui flatte mon égo et qui m'a apporté un peu de gaité en ces jours de grisaille et de désolation au jardin!
Je voulais garder une trace des associations de plantes réalisées dans mon jardin, pour le souvenir d'une part, mais aussi pour les répéter à l'occasion.
 En effet si certaines associations de plantes durent, certaines sont plus éphémères
 Elles ne durent parfois qu'une saison car une des plantes sera déplacée, l'une d'entre elles meurt, l'une pousse plus vite que les autres  ou simplement on a placé une annuelle ou un bulbe qui n'est plus présent l'année suivante.

 
Mes associations au jardin sont la conjugaison, de vivaces bien sûr mais aussi d'arbustes, d'annuelles ou de bulbes. Des objets sont parfois présents.
Un même endroit peut offrir différentes associations en cours d'année, par exemple les bulbes au printemps et les asters à l'automne.

J'ai donc mis les plus belles photos faites depuis trois ans dans un album. J'ai choisi le site monalbumphoto: je trouve que les couleurs ne sont pas saturées, la présentation est belle.
J'ai choisi un fond blanc qui pour moi met mieux en valeur les plantes que le noir, le blanc n'absorbe pas la luminosité des photos mais leur en apporte. (j'ai fait l'essai du fond noir,  suivant la qualité du papier, les doigts marquent sur le noir)
Je n'ai pas noté le nom des plantes volontairement, je les connais.

L’objectif n'était pas du tout de présenter mon jardin, je l'ai déjà fait dans un très grand format.( il est  je le trouve magnifique vous pouvez le voir ici .) On ne voit donc que des petits morceaux de mes massifs.
Un jardin c'est beaucoup de travail, et la photo est la seule façon d'en garder un souvenir. Je ne suis pas sûre que toutes nos photos stockées sur nos ordis auront une très longue vie, il suffit de peu de chose pour qu'elles disparaissent et le jour on nous même allons  disparaître je ne sais pas si beaucoup de petits enfant voudront récupérer le disque dur de mamie pour voir les photos qu'elle a pu faire?.... par contre l'album  chargé certainement de beaucoup plus d'émotion et de souvenirs ....  continuera peut être sa vie sur une autre étagère.





Bien que ce ne soit pas mon premier album, j'ai un peu galéré. Tout d'abord, j'ai changé de place mon fichier, du coup l'album s'est vidé de ses photos et il m'a fallu recommencer!....
A force de parcourir mes fichiers photos pour traquer les assos les plus intéressantes, j'ai importé à plusieurs reprises des photos identiques ou proches, ce qui fait je ne savais plus toujours où j'en étais!
L'album possède une trentaine de pages, la couverture est rigide, son format 20X30 m'a couté 35€.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...