Mes Motsdoubs

Ce blog prend le relai de mes 2 autres blogs :

Bricoler, jardiner avec passion, cuisiner avec amour, m'occuper de ma maison, réaliser de jolies tables, lire, faire des exercices d'écriture, photographier,vaoyager, bloguer et facebooker, initier mes petits enfants à la peinture et à plein d'autres choses, nager et bouger autant que mon corps me le permet...quoi c'est ça être retraitée vous êtes sûr, je pensais que c'était mon troisième métier!

mardi 27 mars 2012

mon objet fétiche!


Parlez de votre objet fétiche
Voici un thème d’écriture auquel j’ai essayé de répondre 

J’ai donc commencé à chercher si j’avais un objet fétiche, un objet que je posséderais depuis des années peut être depuis mon enfance, un objet  qui me porterait chance, ou du moins qui me rassurerait. Alors j’ai cherché, pas de nounours pas de poupée, pas de stylos non plus fétiche, que pourrais-je posséder? Un bibelot, une montre, non rien de cela. Je garde peu de choses, oui mais je suis malgré tout  collectionneuse, ...collectionneuse de verres à liqueur, et pendant la longue période où j’ai eu des problèmes pour marcher, j’ai collectionné avec beaucoup de passion des marque-pages du monde entier.
Mais donc je ne posséderais pas d’objet fétiche, ...et puis en continuant à réfléchir, je me suis dis, mais...mon alliance, ne serait-elle pas un objet fétiche?
Ah mais c’est vrai qu’elle a une histoire.
Après le décès de ma grand-mère maternelle, qui avait toujours vécu avec nous, j’avais souhaité porter son alliance, j’avais alors 28 ans. Elle me rappelait cette grand-mère si gentille, à la fois effacée, mais pleine d’énergie. J’avais envie qu’elle continue à me transmettre cette force.. J’ai donc porté cette alliance.
Quand j’ai été à quelque mois de mon mariage, j’ai dit la phrase banale à mon futur mari, ’’il faut que l’on s’achète des alliances!’’ La première fois pas de réponse, la deuxième fois j’ai eu cette réponse : ’’moi, je travaille dans le domaine de l’électricité, porter une bague c’est dangereux…’’… bon… euh… troisième essai,  ’’dis, il faut que l’on achète nos alliances.’’, alors la réponse ne s’est pas fait attendre, ‘’’tu fais ce que tu veux, mais je ne la porterai jamais!’’ c’est sûr ,c’était dit.. Bon ben je fais quoi? … ma réponse ne s’est pas fait attendre : ‘’’alors si tu ne veux pas la porter, on ne va pas en acheter, et je continuerai à porter celle de ma grand-mère et toi tu n’as qu’à mettre celle de ton père!...voilà j’avais trouvé une solution!’’ donc chose dite chose faite, il a porté l’alliance de son père une soirée, et moi depuis plus de 30 ans je porte l’alliance de ma grand-mère.
Mais l’histoire a eu une suite, ben oui, quelques mois après notre mariage, j’ai trouvé bizarre que  la bijoutière du village n’ait plus très envie de nous saluer…. Il m’a fallu un certain temps pour comprendre que nous ne lui avions pas acheté nos alliances… mais je pense qu’elle a du vite remarquer que mon mari ne portait pas de bague et que la mienne n’avait rien de contemporain!
Comme venez de le découvrir, nous sommes le seul couple français (ou à peu près) qui ne s’est jamais acheté d’alliances!...
''alors, cette alliance, objet fétiche?''….heu peut être?!!!... 
                                                 

dimanche 18 mars 2012

Il prit ses jambes à son cou!

Le petit texte qui va suivre répond à un sujet proposé par la
COMMUNAUTE CROQUEURS DE MOTS
Au pied de la lettre
Quel drame terrible a bien pu pousser
celui qui a "réellement" donné sa langue au chat ?
A partir d'une expression choisie
dans le poème de Claude ROY
Je vous invite à inventer une histoire en prenant
littéralement une ou plusieurs de ces expressions
au pied de la lettre.

L'expression choisie est : prendre ses jambes à son cou.

Depuis qu'il était enfant, tout l'effrayait, les autres enfants, la maîtresse, les cousins, le chat du voisin....il avait peur de tout. Très tôt il quitta l'école et resta à la maison, passant son temps à lire ou à jouer sur son ordinateur. Il venait d'avoir dix huit ans quand ses deux parents moururent dans un accident de la route. Il redoutait plus que tout le jour de leur enterrement. Quand l'heure arriva, il sortit par l'arrière de la maison, et se mit à courrir tellement vite, qu'il eut lui même l'impression de prendre ses jambes à son cou! il courut pendant un moment soudain, il eut l'impression que ses jambes avaient du mal à le porter, une grande fatigue, le submergea, il était enfin dans la forêt, il pouvait s'asseoir pour se reposer.

 IL s'endormit. Il se réveilla dans la nuit, la lune brillait, on voyait presque aussi clair qu'en plein jour. Il se dit qu'il serait peut être raisonnable de rentrer chez lui. IL se releva, et là il eut une drôle d'impression, il semblait ne pas mesurer plus d'un mètre....il était bien sur ses deux jambes....mais ses jambes étaient très écartées, ....il retomba lourdement assis sur le sol...il devait essayer de comprendre ce qui se passait...il tendit les mains pour toucher ses cuisses...il n'avait plus de jambes, ..mais là ses chaussures...il posa la main droite sur la chaussure gauche et remonta, sa jambe était bien là...mais...mais ...celle-ci était reliée à son cou...il se mis à hurler d'horreur...que s'était-il passé durant la nuit? oui il se rappelait l'enterrement, la fuite, il avait évoqué alors le sourire aux lèvres, qu'il prenait ses jambes à son cou, et.... elles étaient bien là maintenant. Il devait entrer vite, très vite, la peur le submergea, personne ne devait le voir.

Il fit le chemin inverse de la veille, arriva chez lui, et s'effondra sur son lit. Le lendemain rien n'avait changé, ses jambes étaient toujours accrochées à son cou. Il lui faudrait vivre avec...il devait s'organiser, personne ne devait savoir.

Son sauveur, ce fut internet, plus besoin de sortir, tout pouvait se faire grâce au petit écran de son ordinateur. Il pouvait commander ses courses , déclarer les impôts, assurer la maison, gérer son compte en banque...tout pouvait se faire en ligne!
Il ne sortait plus...chaque nuit il ouvrait la porte fenêtre située à l'arrière de la maison , là où il n'y avait aucun vis à vis, et prenait un peu l'air sur le petit balcon.

Un matin, alors qu'il venait de se connecter à internet, et qu'il parcourait google actualité, il vit que l'un des titres portait le nom de sa ville. Il cliqua sur l'article, et stupeur une photo de lui sur son balcon apparu à l'écran, il se mit à lire l'article, et compris que l'on parlait de lui, il avait été vu, photographié. Il comprenait mieux pourquoi depuis quelques jours des passants s'attardaient devant sa maison...

Une rumeur monta de la rue, il se déplaça jusqu'à la fenêtre, et vit sur le trottoir, 5 gendarmes, un attroupement de badauds...il comprit ....une peur panique s'empara de lui...
sans réfléchir, il ouvrit la fenêtre à l'arrière de sa maison, sauta et partit ventre à terre à terre..
....on ne le revit jamais!

dimanche 11 mars 2012

Pli non distribuable!



Mon Dieu mais quel crime a commis mon correspondant pour que l’agent de la poste soit quasiment dans l’impossibilité de distribuer mon courrier…  mon adresse était correct, mais il manquait le numéro de rue, c’est drôle comme d’un seul coup les facteurs ont un mal fou quand il manque la moindre bricole sur un courrier ces derniers temps. En janvier ils ont même carrément retourné une lettre de l’assurance pour le même motif.

Si je reconnais le bien fondé de la démarche de la poste, il faut signaler qu’il y a deux ans (c’est pas vieux!) il n’y avait pas de numéros d’attribués aux maisons du village (de 70 habitants), mais comment faisait le facteur d'alors! Et si je vous dit qu’il y a une dizaine d’années il n’y avait pas de nom de rue dans les villages, mais comment faisaient-ils ????

Ca c’est sûre ils prenaient leur temps, surtout notre facteur de l’époque, quand il portait un pli à la maison, une fois qu’il l’avait remis avec un large sourire,  qu’on lui avait demandé si ça allait, il attendait... il attendait que l’on parle de la pluie ou du beau temps, ou d’autres choses... Quand le mois de décembre arrivait alors là on ne savait pas du tout à quelle heure le courrier allait arriver, effectivement c’était le mois des étrennes, au rythme des causettes longues durées, il lui fallait un mois pour passer dans  toutes les maisons des quelques villages auxquels il distribuait le courrier.
 Il y a 5 à 6 ans il est parti à la retraite et a été remplacé, par un homme un peu plus jeune, alors là changement de rythme,  je l’appelais le Lucky Luck de la poste, vous savez celui qui distribue le courrier plus vite que son ombre… lui aussi très aimable très souriant, mais il ne vous avait pas remis votre colis ou votre lettre qu’il était déjà parti! Àh là jamais de retard pour le courrier, et je ne l’ai jamais vu pour les étrennes, du reste je ne sais d'ailleurs pas si  cette habitude ancestrale perdure! Il est sûr que ce nouveau style de facteur annonçait de grands changements en perspective!.
Aujourd’hui les temps ont bien changé, le facteur ne connait plus personne, on exige d’eux rendement et  tolérance zéro, la fonction s’en trouve soudain déshumanisée!

mardi 6 mars 2012

et moi et moi!....

quand on est tagué comme on dit dans le langage des blogueurs ont doit répondre à un certain nombre de questions faisant parties du petit jeu. ces questions sont personnelles, et pour changer la présentation, j'ai décidé de mettre toutes mes réponses dans un petit texte.
Voici les 11 questions auxquelles je dois ajouter 11 choses me concernant!

1- Quelle  est ta saison préférée ?
2- Quelle est ta plante préférée ?
3- Quelle est ta couleur préférée ?
4- Quel est ton dessert préféré ?
5- Quel est ton chiffre préféré ?
6- Quelle chanson préféres-tu en ce moment ?
7- Quel film as-tu vu dernièrement ?
8- Quel est ton moment préféré dans la journée ?
9- Si tu étais un animal, tu serais ...?
10- Si tu étais une fleur, tu serais ...?
11- As-tu un talent particulier ?


Le meilleur moment de ma journée, c'est ...le matin ....eh
oui, savez-vous que j'adore déjeuner au lit...cela, ça remonte à quand j'étais enfant....chut (!)... ma mère m'apportait de temps en temps mon petit dej. au lit...oui, oui...alors peut être que je replonge un peu tous les matins dans mon enfance ...allez savoir, en tous les cas c'est certainement cela qui me donne ma force et mon tonus! Donc une petit gorgée de café, un petit coup d'oeil vers mon paulownia dont je vois les énormes branches depuis ma chambre, peut être la plante préférée de mon jardin, il est tellement majestueux et il intrigue tellement ...ah oui un p'tit coup d'oeil dans l'espoir de voir mon ou plutot mes écureuils (Mr Doubsjardin les a vu les 2 en même temps, en train de tourner autour du tronc du paulownia, ne sachant pas que l'autre était présent, mais quand l'un s'est arrêté , ils se sont trouvés nez à nez et on eu parait-il la peur de leur vie!....un spectacle auquel j'aurais bien aimé participé.) on va donc dire que si j'étais un animal je serais un écureuil  , vu que je ne suis pas trop chien et chat, désolée les copines mais c'est comme ça, je préfère les fabriquer comme ici sur cette photo le petit chien en éponge jaune. La semaine dernière je l'ai emmenée à mon petit fils, et pour l'occasion j'ai mis ma casquette de mamy bricolage, j'arrive avec mes dessins et autres attirails(ça doit amuser ma belle fille!) et nous consacrons un moment dans la journée à de la création, encore assez approximative certes, mais ...c'est un début! ici nous peignons sur le papier(!) youpy le fameux chien.
Ensuite le moment ordi, je me suis offert un portable et j'en profite (mon mari dit que l'on pourrait me le fixer sur les genoux), c'est la  revue  matinale des blogs, quel travail avec 3 blogs...mais bon j'aime ça , je suis tombée dedans (l'informatique) il y a très longtemps, quoi bientôt 40 ans ....donc vous comprenez,... et ce que j'aime dans mes blogs c'est que ça me booste drôlement, alors pourquoi s'en priver.
Ensuite et bien non je ne chante pas sous ma douche ma chanson préférée qui est ...en fait je n'en n'ai pas vraiment... ne pas savoir chanter est un de mes grands regrets, mais bon c'est comme cela!...je vais du reste vous raconter une anecdote, un jour on sonne à la porte, et c'était un Mr qui se présentait comme artiste régionale et qui voulait me vendre son cd(!)....n'étant pas intéressée, il me dit : mais vous écoutez de la musique?" et je lui ai réponds "non, j'écoute le silence",... ce qui est vrai, j'aime le calme et le silence de ma campagne....le brave homme a été sidéré par ma réponse et fort mécontent que je ne lui achète rien!
Ma saison préférée est sans conteste l'été, car on vit une partie de la journée dehors (surtout quand on est en retraite...tralala!) on peut manger dehors, lire,se reposer, bricoler au jardin, recevoir les amis dans la décontraction, c'est vraiment super! Beaucoup de fleurs dans mon jardin, celles que j'aimerais être, peut être celle de sédums, discrète, toujours au rendez-vous  d'une année sur l'autre. Quant à la couleur, j'aime les couleurs telles que le jaune, l'orange, le rouge, j'aime la lumière, et je fustige du reste  cette mode qui a mis la gente féminine en deuil,... j'ai même fini par me résoudre à suivre le mouvement mais ça ne me plait pas vraiment!.
J'adore cuisiner, mais quel est mon dessert préféré, heu...peut être la tarte avec les fruits de mon jardin, quelque soit le fruit du reste. Cuisiner est donc l'un de mes talents(!!), mais j'aime aussi bricoler, peindre, décorer mes tables, (voilà que mon mari me réclame des belles tables!), écrire (j'essaie!)  mais j'aime aussi lire....par contre les tâches ménagères c'est pas trop mon truc!... mais je ne dois pas être la seule!...

dimanche 4 mars 2012

Chute d'oreilles!


- Madame, l'anti-poux que vous m'avez conseillé d'acheter en pharmacie,
provoque des chutes d'oreilles !
- Des chutes d'oreilles ?
- Oui Madame, des chutes d'oreilles ! Ce matin, alors que je faisais mon lit, j’ai perdu 4 oreilles une jaune, une bleue,  une…
- c’est la première fois?
- Oh non ça fait plusieurs jours que j’en perds il faut dire que j’en ai de toutes les couleurs autour de la tête!
- et vous ne les retrouvez pas!?
- Je les cherche partout mais je n’arrive pas à les retrouver.
- ahhh
- Vous savez elles me manquent vraiment, avec la bleue j’écoute les oiseaux chanter dans les arbres, avec la verte j’entends le vent qui agite les branches , avec…
- Dites vous n’avez pas vu Françoise tout à l’heure?
- Quand Françoise est passée j’étais sous mon lit en train de chercher mes oreilles…
- Bon je comprends mieux maintenant
- ….
- Alors ne bougez-pas Françoise arrive avec un nouveau vaccin, qui fait repousser les oreilles!...c’est tout nouveau!
- Vous êtes sûre?
- Ah oui , c’est garanti toutes les oreilles que vous avez perdues vont repousser… ne quittez surtout pas, j’ai un autre appel...Clinique psychiatrique, bonjour!.....

petit jeu d'écriture créative 67- blog entre2lettres
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...